✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤

✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤

♞ FORUM Dédié à MA * PAIPER * Surtout n'hésitez pas à discuter sur le forum et de donner vos avis ♞
 
AccueilS'enregistrerConnexion
BIENVENU SUR LE FORUM ** POUR L'AMOUR DU CHEVAL ** EXCELLENTE VISITE

Partagez | 
 

 Notion de l'alimentation

Aller en bas 
AuteurMessage
PAIPER
Admin
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 46
Localisation : Hastiere

MessageSujet: Notion de l'alimentation   Dim 23 Déc - 22:48

Caractéristiques du cheval et la notion de l'alimentation

1. Le cheval est un herbivore:
Son alimentation est composée de végétaux : attention aux gateaux qui contiennent des matières animales (oeufs, beurre) et qui ressemblent au pain qui lui est consommable par le cheval.
Paille, foin et herbe sont des éléments importants dans son alimentation.

2. A l'état naturel, il passe la plupart de son temps à brouter.
Dans un box, le cheval limite son ennui en consommant sa litière : Une surconsommation de paille peut provoquer des bouchons dans l'intestin, des ballonnements, des coliques d'obstruction, des ruptures dont l'issue est fatale.

3. Le cheval ne rumine pas
Il n'y a pas de deuxième mastication. Un problème de dentition ne permet pas de broyer correctement les aliments. Le cheval ne pourra pas les digérer correctement et peut être sujet à des diarrhées, des surcharges, des coliques ou une obstruction de l'oesophage.

4. Le cheval a un petit estomac : il est fait pour manger par petites quantités.
Un repas trop copieux peut provoquer des bouchons dans l'intestin, des ballonnements, des coliques d'obstruction, des ruptures dont l'issue est fatale.

5. Le cheval a un intestin fragile.
Il est sensible aux variations brutales de régime, aux moisissures, aux poussières, aux intoxications diverses. La digestion est perturbée dans ces cas.
Les coliques gazeuses sont dues à des aliments trop riches (céréales, foin de luzerne, prés luxuriants). Ils produisent une quantité excessive de gaz dans l'estomac et le gros intestin. Il s'accumule et la distension de l'intestin provoque des douleurs. Les bactéries s'y développent puis, quand elles commencent à mourir, libèrent une endotoxine pouvant provoquer un choc, une fourbure, ou la mort.

6. Le cheval ne vomit pas (impossibilité physiologique)
Les problèmes de digestion sont parfois dramatiques.

7. le cheval a un énorme besoin en eau pour digérer la grande quantité de fibres
Il faut pouvoir lui en donner en quantité suffisante : 20 à 40 litres, voire 60 litres par jour.
L'eau trop froide après le travail peut provoquer un spasme du pylore (qui sépare l'estomac et l'intestin). Le contenu de l'estomac reste bloqué. Les gaz ne peuvent plus s'échapper et distendent l'estomac, créant des coliques douloureuses et soudaines

8. Le bon fonctionnement de son système digestif dépend des quantités, des heures, de l'abreuvement et de l'exercice.
Les problèmes de digestion sont parfois dramatiques : fourbure, coup de sang, coliques, obésité...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mesures :

- Fractionner la ration journalière en plusieurs repas (3 à 5). Au début du XXème siècle, la compagnie des omnibus de Paris donnaient 8 repas par jour. Si l'on donne trop en une seule fois, le contenu de l'estomac passe dans l'intestin grêle avant la fin de sa digestion.
- Donner l'eau avant le repas, sinon l'arrivée de l'eau dans l'estomac entraînera vers l'intestin des aliments insuffisamment digérés.
- Donner le foin avant le repas de concentrés/granulés afin que le foin ne chasse pas, par son volume, le repas dans l'intestin prématurement à sa digestion. Le foin peut être mouillé d'eau.
- Le grignotage de la paille, du foin ou de l'herbe, prévient des problèmes de digestion (lest intestinal) en lui apportant des fibres végétales (cellulose) nécessaires à celle-ci.
- Vérifier l'état des aliments : moisissures, poussières, date de péremption... pour éviter une intoxication.
- La distribution doit se faire à la même heure, rapidement et dans le calme.
- Vérifier que la précédente ration a été entièrement consommée.
- Eviter de faire travailler le cheval dans l'heure qui suit le repas, sa respiration sera gênée par l'estomac plein, et l'effort difficile à fournir car l'énergie sera utilisée par la digestion (travail important dans l'intestin grêle).
- Couper l'eau après le travail (Ce procédé empêche le cheval de boire goulûment : laisser flotter à la surface de l'eau quelques brindilles de paille pour l'obliger à filtrer et boire doucement).
- Donner un travail régulier au cheval.
- Vérifier régulièrement l'état des dents.
- Réduire l'alimentation les jours de repos.
- Faire une transition progressivement en cas de changements d'alimentation.

Quels sont les besoins du cheval ?

* Eau : 20 à 60 litres par jour. Elle est indispensable à l'absorption des éléments énergétiques et régule la température du corps.

* Substances énergétiques : Tous les aliments fournissent de l'énergie, les céréales sont ceux qui en apportent le plus grâce à leur teneur en amidon. Cette énergie est exprimée en UFC (Unité Fourragère Cheval). Un cheval adulte a besoin de 0.85 UFC par 100kg. Ce besoin augmente avec le travail. Il est également fonction de la race, du sexe, de l'âge ...

* Protéines : indispensable à la fabrication et au renouvellement des tissus. La quantité de protéines dans un aliment s'exprime en MAT(Matière Azotée Totale) ou MADC (Matière Azotée Digestible Cheval). Les besoins sont de 10 à 12% de MAT (ou 80 à 100g de MACD) en complément du foin. Ne pas donner un aliment à 14 ou 15 % de MAT à un cheval adulte, l'excès de protéines provoque des diarrhées, coliques, problèmes de foie, de rein...

* Cellulose (Lest) : assure un bon transit intestinal, et prévient des problèmes digestifs (coliques). La ration doit comporter au moins 18 % de cellulose, l'optimum est entre 20 et 25 %. La meilleure source est le FOIN.

* Minéraux ou oligo-éléments : indispensables, ils constituent l'organisme (os), conditionnent l'absorption des liquides, participent au bon fonctionnement des glandes (thyroïdes), régulent les fonctions cardiaques et rénales dans l'alimentation, ainsi que l'équilibre nerveux et musculaire, la croissance et la récupération. (sodium, chlorure, iode, potassium, magnésium, cobalt, souffre, cuivre, zinc, fer, fluor, selenium, calcium, phosphore)

* Vitamines : indispensables et non fabriquées par le corps, elles servent de catalyseurs pour permettre l'utilisation des éléments nutritifs par l'organisme. Leur carence peut entraîner des troubles de la vision, de la peau, de la digestion, des problèmes oculaires, nerveux, l'anémie, un manque d'énergie, un mauvais fonctionnement des muscles ou de la constitution du squelette, empêcher la coagulation du sang. (A, complexe vitaminique B, C, D, E, K)





_________________
** PAIPER **
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://paiper.forumgratuit.be
 
Notion de l'alimentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» alimentation moteur 220/380
» alimentation moutons
» Rétablir alimentation électrique (12v) d'une Puck de 1979
» liens docs sur alimentation des caprins
» Problème de prise d'air et alimentation carburant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤ :: CATEGORIE 4 ☛ ALIMENTATION POUR CHEVAUX ☚ :: ➜ Alimentations Générale-
Sauter vers: