✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤

✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤

♞ FORUM Dédié à MA * PAIPER * Surtout n'hésitez pas à discuter sur le forum et de donner vos avis ♞
 
AccueilS'enregistrerConnexion
BIENVENU SUR LE FORUM ** POUR L'AMOUR DU CHEVAL ** EXCELLENTE VISITE

Partagez | 
 

 L'enseignement

Aller en bas 
AuteurMessage
PAIPER
Admin
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 46
Localisation : Hastiere

MessageSujet: L'enseignement   Dim 23 Déc - 11:53

Pour beaucoup, l'enseignant doit être à la fois entraineur et cavalier professionnel. Ce sont trois métiers différents qui ne demandent pas les mêmes qualités. L'enseignant ne peut pas être tout à la fois, et comme dit le dicton : "bon à tout, bon à rien".

Cavalier coach
Diplôme : aucun
Sensibilité et expérience : consultant qui pratique le coaching

Accompagnement personnalisé permettant d'obtenir plus facilement et plus rapidement, des résultats concrets et mesurables, en se basant sur la science de la maïeutique.

Maïeutique : le coach pose des questions, dit ce qu'il voit, entend, ressent, fait des hypothèses, fait trouver comment faire, oriente, favorise une prise de conscience accélérée des solutions.
Technique qui consiste à faire exprimer par une personne des connaissances qu'elle n'aurait pas conceptualisées
La maïeutique est appliquée aux personnes qui ignorent qu'elles savent.
Il connait ou non le domaine concerné.
Il possède des connaissances en psychologie, communication et management.
Coach est un terme employé à tord et à travers à la place d'entraineur
Il est en contact avec l'humain.
L'action d'un coach est transparente


Cavalier enseignant
Diplôme obligatoire : BEES 1°, 2°, 3° / BPJEPS / BFE 1, 2, 3 (brevet d'entraineur)
Moniteur d'équitation, instructeur

Reprises collectives et parfois particulières selon des critères et une progression établis par la fédération
Entrainement à la compétition d'individus ou d'équipes
Encadrement des activités physiques et sportives.
L'enseignant utilise des consignes et des conseils, pose des questions, dit ce qu'il pense, ce qu'il faut faire, ce qui est bien ou mal, et comment le faire.
Il a un bon niveau dans sa pratique.
Il est expert en pédagogie, ce qui englobe la psychologie, l'empathie (...etc) mais également en théorie c'est à dire toutes les connaissances techniques, tactiques, physiologiques (...etc) tant concernant le cheval que l'être humain.
Il ne monte pas forcément à cheval dans le cadre de son métier, mais doit savoir reprendre une cavalerie difficile, momentanément détressée, et savoir débourrer.
Il n'a pas le temps de poursuivre une carrière sportive.

Il est polyvalent;
Il a la fibre pédagogique
Il est en contact avec l'humain et l'équin.
Risque de gouroutisation.


Cavalier professionnel
Diplôme : aucun
Expériences en concours Réputation
Cavalier de compétition

Monte les chevaux de propriétaire au travail
Valorise les chevaux de propriétaires en compétition
Est parfois propriétaire de chevaux
Monte mais n'a pas de compte-rendu à faire.
Doit avoir des résultats en compétition
Peut travailler des chevaux pour les revendre.
Il est expert dans sa pratique et sa discipline : techniques équestres et aptitudes.
Il gagne sa vie en montant des chevaux. Ce n'est pas un loisir qui lui coûte de l'argent.
Certaines personnes se trompent de formation et pensent faire le métier de cavalier professionnel en suivant la formation d'enseignant.

Il est en contact avec l'équin.
Dans le concret et non dans la psychologie : aucun risque


_________________
** PAIPER **
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://paiper.forumgratuit.be
PAIPER
Admin
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 46
Localisation : Hastiere

MessageSujet: Re: L'enseignement   Dim 23 Déc - 11:59

L'agressivité

Notre culture équestre valorise un enseignement dur, dynamique, axé sur l'effort voire l'épuisement, et dicté d'une voix forte parfois même criarde.

Les cavaliers adultes perçoivent énormement d'agressivité de la part des enseignants d'équitation, en premier lieu, de ceux qui crient. L'agressivité est perçue de façon subjective, elle existe à partir du moment où une personne la ressent, en fonction de son éducation, de ses valeurs, de son expérience ou de sa confiance en soi. C'est la perception qui compte, la perception de celui qui reçoit, et non l'intention de celui qui émet l'acte.

L'agressivité est ressentie par rapport à :
- une atteinte à l'intégrité morale : le système de valeur "bien-mal" de la personne est remis en question
- une atteinte à l'intégrité physique : la proximité est trop importante, la simple présence fait peur
- une atteinte à l'intégrité affective : la dévalorisation et l'humiliation casse le moral des cavaliers qualifiés aussi d'"antidoués"
Les cavaliers redoutent :
- d'être mauvais
- les enseignants agressifs.

Ils sont d'autant plus réceptifs à la période de l'adolescence ou lors de certaines situations particulières : personnes dépressives, période de fragilité, maladie ...
Ils détestent :

- les moniteurs irrascibles, de mauvais poils, qui crient en dénonçant les défauts au lieu de corriger ou d'expliquer, qui crient tout court
- les moniteurs qui ne parlent pas de la reprise, qui ne font aucun commentaire,
- les moniteurs qui font descendre les élèves pour leur prouver, en montant, qu'ils sont nuls.
- les moniteurs qui se désintéressent des cavaliers qui ne font pas de compétition ou qui ne montent pas au moins deux fois par semaine.
- les moniteurs qui ont des a-priori sur les propriétaires de chevaux.
- les moniteurs qui utilisent des petites phrases blessantes
- les moniteurs qui ont un chouchou
- les moniteurs qui attribuent toujours les chevaux difficiles ou blasés au même cavalier
- les moniteurs qui proposent toujours les mêmes exercices, des cours inintéressants, qui ne savent plus ce que la reprise a fait la semaine précédente, laissent le choix aux élèves, téléphonent ou discutent pendant les cours, ne s'interessent à aucune progression, , ne regardent pas les élèves mais donnent quand même des appréciations.
- les moniteurs qui rembarrent dès qu'un élève pose une question, émet un avis sur son cheval, ou explique qu'il ne se sent pas prêt.

L'histoire n'est pas figée et la culture évolue. Les enseignants sont dorénavant plus posés, reposants, animant des reprises tout en douceur et en cherchant à s'adapter à leur public. Calme et patience sont des qualités recherchées à notre époque. Rappelons que l'équitation est aujourd'hui associée au calme, à la nature, au bien être, à la détente.
On comprend également tout l'interêt pour l'enseignant, de ne pas enchainer 6 heures de cours d'affilé, mais de mieux connaitre ses élèves pour comprendre leur état du moment, adapter les consignes, et faire attention aux expressions habituelles, le cas échéant (enfant qui a perdu un parent, handicap non visible ...)

Les personnes sont agressives lorsqu'elles se sentent en danger ou quand elles souffrent. Dans le premier cas, c'est un système de défense qui se met en place, dans le second, c'est le système de protection.

L'enseignant est agressif. Quand ? - il est saturé par un grand nombre de problèmes qui ne sont pas forcément tous pédagogiques : nombre d'élèves, niveau hétérogène, cavalerie pas adaptée, conditions extérieures, condition de travail, agression par autrui (parents, direction, entre lesquels il sert souvent de tampon ...)
- il est incompétent : ne sait pas gérer un public handicapé, ne sait pas atteler, ne connait rien à la voltige, mais on lui demande quand même d'animer ces séances spécifiques.
- les élèves le déçoivent : ils n'atteignent pas les objectifs, ils n'écoutent pas, ils ne veulent rien faire
- il est fatigué, malade (oui, les enseignants travaillent quand ils sont malades), donc vulnérable et irritable
- il s'ennuie : la routine dégoûte et le manque de préparation contrarie.

Dans un premier temps, il faut éviter les situations qui génèrent l'agressivité. Comment ?
- Etre à l'aise tout le temps : maitriser les contenus, se perfectionner en pédagogie comme en technique
- Avoir confiance en soi : permettre l'échec ou l'erreur, savoir l'analyser, prendre du recul, écouter, refuser d'entrer dans les conflits.
- Etre au meilleur de sa forme : une bonne hygiène de vie confère un équilibre physique, intellectuel et émotionnel;
- Etre ouvert d'esprit : discuter au lieu de critiquer ou d'insulter, accepter les autres et soi-même, comprendre et faire confiance sans manipulation ou fuite.

Toute l'énergie mise dans l'agressivité peut être recyclée au service d'une meilleure relation-communication avec les élèves qui sont également des clients. Les agressifs montrent leur faiblesse, tandis que les calmes sont juste forts.

_________________
** PAIPER **
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://paiper.forumgratuit.be
 
L'enseignement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Architecture ] Forma6 : Pôle d’Enseignement artistique
» Éducation nationale : 13.000 nouveaux postes d’enseignement pour la rentrée 2014-2015:
» Un lien d'un bon site pour l'enseignement du français.
» L’évolution des méthodologies dans l’enseignement du français langue étrangère depuis la méthodologie traditionnelle jusqu’à nos jours.
» DOCUMENTS sur les objectifs de l’enseignement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✤✤ POUR L'AMOUR DU CHEVAL (Par Paiper Alias Angelique) ✤✤ :: CATEGORIE 2 ☛ TOUT SUR LE CHEVAL ☚ :: ➜ Métiers et Débourrage-
Sauter vers: